Inato : une levée de fonds MedTech dans le cercle TheFamily

by Clément Bohic | 11/16/2017 | itespresso.fr
Crédit photo : The U.S. Food and Drug Administration via Visualhunt

Incubée chez TheFamily, la start-up Inato, qui applique l’analyse de données à l’optimisation des essais cliniques, lève 1,3 million d’euros en amorçage.

Comment optimiser, en tenant compte de facteurs médicaux, humains et organisationnels, l’exécution des essais cliniques ?

Ainsi pourrait-on résumer la problématique à laquelle Inato entend répondre par l’exploitation de données.

La start-up créée l’an dernier à Paris vient d’officialiser une levée d’amorçage bouclée avec Serena CapitalFly Ventures (fonds basé à Berlin) et Kima Ventures.

Annoncée à 1,3 million d’euros, l’opération est également souscrite par Bertrand Diard et Franck Le Ouay, respectivement cofondateurs de Talend et de Criteo.

Médecin spécialisé en hépato-gastroentérologie (et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet), Jean-David Zeitoun assure la direction d’Inato*, en tandem avec le CTO William Pambrun, diplômé de Telecom ParisTech et ancien d’Orange.

Terminant actuellement un doctorat en santé publique à l’université Paris Descartes sur le thème des essais cliniques conduits après autorisation de mise sur le marché des médicaments, il est aussi, depuis 2015, consultant chez TheFamily.

Médecine « de précision »

Cette structure, montée en 2013 pour soutenir les projets innovants dans l’écosystème start-up français, a développé une activité d’accompagnement dans le secteur de la santé.

Inato fait partie des entreprises à y avoir été incubées, aux côtés d’Allurion (alternative aux interventions chirurgicales pour les patients souffrant d’obésité), Bym (rééducation des malades de Parkinson) ou encore Boddy (téléconsultation de psychologues).

Sa technologie vise plus particulièrement un aspect des processus de tests cliniques qui conditionnent la mise sur le marché de nouveaux traitements : le recrutement de patients.

La promesse faites aux laboratoires et aux biotechs : améliorer l’identification des meilleurs établissements pour mener un essai donné.

Inato dit couvrir 220 000 départements hospitaliers dans le monde, pour 1,2 million de médecins investigateurs totalisant un historique d’environ 900 000 essais.

La start-up met sa démarche en parallèle avec l’avènement de la médecine dite « de précision » : le ciblage des patients réduit d’autant les populations à inclure dans les essais cliniques.

* Également membre de l’équipe fondatrice (et président d’Inato), Kourosh Davarnapah en est à sa troisième aventure entrepreneuriale, après Fleet Impact, fournisseur de solutions logistiques pour l’industrie du fret.

Tags:
Related Links:

inato.com